7 alternatives pour une mode plus éthique

mode éthique alternatives

1. Le Made in France

Vous le savez, les créateurs indépendants qui confectionnent en France, ce sont nos chouchous. C’est pas pour rien que le e-shop des Pétillantes est 100% Made in France ! Ces véritables artisans de la mode, qu’ils soient issus d’écoles de mode ou autodidactes ont un vrai talent. Certains ont d’ailleurs fait leurs armes dans de grandes maisons de mode avant de se lancer dans une nouvelle aventure, celle de créer leur propre marque, dans une démarche de confection et de production engagée.

Chaque créateur a une histoire et un savoir-faire unique, vite vite allez découvrir ceux des Pétillantes !

Astuce : Le Made In France est une tendance émergente aujourd’hui et certains en profitent pour surfer sur la vague… Lorsque vous achetez en magasin, regardez bien l’étiquette et n’hésitez pas à poser la question à la vendeuse. Sur Internet, rendez-vous dans la rubrique créateurs du e-shop pour en savoir plus, ou directement sur le site Internet du créateur.

.

2. La création avec démarche éthique

Certains créateurs ne font pas produire leurs pièces en France, pour autant, ils s’inscrivent dans une belle démarche : partenariats avec des associations locales, travail en étroite collaboration avec des ateliers familiaux européens, etc.
Comme pour la précédente alternative, renseignez-vous sur la marque avant d’acheter un produit. Allez sur son site Internet par exemple, si elle a une démarche éthique, elle l’indiquera forcément ! Il existe tellement de créateurs qui ont une démarche éthique dans leurs créations : suivez quelques blogs et vous en découvrirez plein.

.

3. La seconde main

Ah la seconde-main : chez Les Pétillantes on en est totalement fan ! Elle permet de réduire le gaspillage vestimentaire et de découvrir de magnifiques vêtements à des prix avantageux.  Pourtant, lorsqu’on parle de vêtements d’occasion, beaucoup de personnes ont des préjugés plutôt négatifs : je ne sais pas qui a porté le vêtement avant (hum pour info un vêtement chez Zara est essayé des dizaines de fois avant que vous ne l’achetiez…), il est peut-être sale (vous n’imaginez pas la quantité de produits chimiques que renferme un vêtement Mango). Il existe pleins de jolis projets et de petites boutiques très bien rangées et aérées qui vous feront passer le pas de la seconde main si ce n’est pas déjà fait !

vetements-occasion

.

4. La location

De plus en plus de concept de location de vêtements voient le jour en France, et ce pour notre plus grand bonheur ! Louer ses vêtements permet de renouveler sa garde-robe, d’essayer de nouveaux styles, d’avoir la satisfaction de la nouveauté sans pour autant surconsommer ou dépenser tout son salaire.

.

5. Le recyclage

Et oui, le recyclage ce n’est pas que pour les déchets alimentaires ou l’électroménager. Certaines marques sont spécialisées dans l’upcycling, l’art de faire du neuf avec de l’ancien. On trouve aussi de nombreux tuto sur Internet, ou encore des cours de couture spécialisés sur le sujet.

Une veste transformée en short, un pantalon en bustier, laissez libre court à votre imagination !

recyclage-vetements

.

6. Le tri : porter ce que l’on a 

Ça vous tente d’avoir une nouvelle penderie sans rien acheter ? C’est facile, il suffit de la trier. Si vous avez beaucoup de vêtements, on parie gros qu’il y en a que vous avez oublié ! Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour trier, rendez-vous sur cet article.

.

7. L’armoire des copines

Cette alternative est juste magique ! Une fois que vous avez trié votre penderie, encouragez vos amies à faire de même et échangez vos vêtements. Technique maintes fois testée et approuvée par nos soins !   

.

Dès la semaine prochaine, on vous dévoile nos adresses et bons plans pour chaque alternative ! Inscrivez-vous à la lettre qui pétille pour être sûre de ne pas louper cette série d’article

Et vous, quelles sont vos alternatives favorites ?


Et voilà ce qu’on écoutait en rédigeant cet article :

0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *